14 bis Rue Léonie Rouzade, 92190 Meudon
06 23 16 11 31
As 2 Trèfle, société de conférences
As 2 Trèfle
Société de conférences
As 2 Trèfle, société de conférences

Pourquoi l'interdépendance fait-elle peur ?

Ecrivez votre article ici...

Nous, les humains, sommes tous dépendants les uns des autres et cela dès notre naissance. Le bébé dépend de ses parents pour sa survie physique. Mais ces derniers dépendent également de leur enfant pour le sens qu’il donne à leur vie.

 

Montesquieu parlait de l’espèce humaine en tant qu’animal sociable car nous sommes fragiles : sans grilles, crocs, carapaces, cornes, avec peu de muscles, peu de forces. Et si nous avons réussi à survivre, à prospérer, c’est parce que nous avons cultivé notre aptitude à nous relier aux autres. C’est ainsi que depuis la nuit des temps, les hommes doivent leur survie à la solidarité, à l’entraide, à la réciprocité, à l’interdépendance tissées entre eux.

 

Mais aujourd’hui, pourquoi l’interdépendance fait peur ? Il semblerait que demander de l’aider est un aveu de faible ou de vulnérabilité. Parce que nous la confondons avec la dépendance, à une époque où les idéaux d’autonomie, d’individualité, d’autosuffisance dominent.

 

Sauf que la quête de la liberté individuelle conduit des personnes à un sentiment de solitude, de fragilité. A force de vouloir tout assumer seul(e), on arrive à l’épuisement professionnel et/ou personnel.

 

Il faut donc cultiver l’interdépendance et comprendre qu’elle nous épanouit, nous enrichit, nous rend plus forts, plus intelligents. Et comme le dit ce proverbe africain : « tout seul, on va plus vite. Mais ensemble, on va plus loin ».


Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.